Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
La loi en faveur des indépendants a été adoptée le 15 février 2022 !

La loi en faveur des indépendants a été adoptée le 15 février 2022 !

Découvrez les 20 mesures clés du PLAN indépendants : vers un environnement + juste, + simple et + protecteur

Entrepreneurs artisans, commerçants, professionnels libéraux, travailleurs collaborant avec des plateformes, gérants majoritaires de société qui sont affiliés à la sécurité sociale des indépendants, nous sommes nombreux à être concernés par cette loi.

Par ses 20 mesures, le plan Indépendants apporte des réponses concrètes à nos demandes et des avancées importantes.

Création d’un statut unique pour mieux protéger le patrimoine personnel du travailleur indépendant, simplification et élargissement de l’allocation pour le travailleur indépendant (ATI) pour faciliter sa reconversion, nouvelles mesures fiscales, découvrez dans cet article les grandes nouveautés, les grands changements et les liens vers les textes officiels.

Un statut UNIQUE plus protecteur pour l’entrepreneur individuel

Cette loi instaure un statut unique pour l’entrepreneur individuel (EI) et la suppression de l’EIRL (Entrepreneur individuel à responsabilité limitée). Il n’y a donc plus qu’un seul statut juridique contre deux actuellement. Ce statut unique protège l’ensemble du patrimoine personnel de l’entrepreneur individuel. Ce patrimoine devient insaisissable par les créanciers professionnels, sauf si l’entrepreneur en décide autrement.

Dorénavant, seuls les éléments nécessaires à l’activité professionnelle de l’entrepreneur pourront être saisis en cas de défaillance professionnelle. C’est une avancée juridique considérable qui permet d’éviter la « double peine » pour l’entrepreneur qui, en plus de difficultés professionnelles, devait gérer un risque sur son patrimoine personnel.

Cette réforme concerne toutes les créations d’entreprises après l’entrée en vigueur de la loi.

Pour les entreprises déjà créées avant la réforme, la protection ne s’applique qu’aux nouvelles créances.

Par ailleurs, ce statut unique offre aux entrepreneurs la possibilité d’opter pour un assujettissement à l’impôt sur les sociétés.

Amélioration et simplification de la protection sociale des indépendants

L’objectif de cette mesure est de faciliter l’accès au dispositif d’assurance volontaire contre le risque des accidents du travail et des maladies professionnelles par la baisse du taux de cotisation.

Le dispositif d’assurance volontaire permet aux indépendants de bénéficier de différentes prestations en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

Ainsi, ce dispositif ouvre droit à la prise en charge des frais de santé, à l’indemnisation de l’incapacité permanente et à l’indemnisation des ayants droit en cas de décès.

Actuellement, seuls 45 000 indépendants ont fait le choix de recourir à ce dispositif.

De nombreux entrepreneurs ne sont donc pas protégés contre des aléas qui peuvent avoir des conséquences importantes pour eux.

Pour faciliter l’adhésion à ce dispositif, sa tarification, variable en fonction du secteur d’activité, sera réduite d’environ 30%.

Mais ça n’est pas tout !

Cette mesure permet aussi de mieux protéger le conjoint collaborateur.

Le statut de conjoint collaborateur confère au chef d’entreprise une pluralité de droits, notamment une protection sociale, des droits à la retraite et à la formation professionnelle.

Le conjoint collaborateur est affilié à la caisse d’assurance vieillesse du chef d’entreprise.

Avec le plan Indépendants, les concubins des dirigeants d’entreprises auront eux aussi la possibilité d’opter pour ce statut.

Et puis, cette loi vient aussi supprimer les pénalités liées à une sous-estimation de déclaration du revenu d’activité. Les indépendants peuvent déclarer en cours d’année un revenu estimé qui sert de base pour payer le montant de leurs cotisations prévisionnelles. Il est néanmoins prévu l’application d’une majoration de retard lorsque le revenu définitif est supérieur de plus d'un tiers au revenu estimé par le cotisant sauf si des éléments en la possession du cotisant justifient l’estimation faite initialement.

Faciliter la reconversion et la formation des indépendants

Cette loi propose de rendre éligibles les indépendants à l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) lorsque leur activité n’est plus économiquement viable.

L’accès à l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) sera ouvert aux indépendants qui ont cessé de manière définitive leur activité, lorsque cette dernière n’était pas viable économiquement.

Cette loi vient également assouplir la condition de revenu minimum pour bénéficier de l’allocation des travailleurs indépendants (ATI).

Les conditions de revenus pour bénéficier de l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) sont simplifiées. Le montant requis ne sera désormais que de 10 000 euros minimum sur l’une des deux dernières années d’activité non salariée, au lieu de 10 000 euros minimum en moyenne sur ces deux dernières années.

Et puis, cette mesure double le crédit d’impôt pour la formation des dirigeants des TPE

L’accès des dirigeants des très petites entreprises, de moins de dix salariés, à l’offre de formation professionnelle est donc possible. Car la loi prévoit d’augmenter la compensation de la perte de revenu subie lors de la période de formation.

Ces belles avancées vont permettre aux indépendants d’exercer leur activité de façon plus sereine et plus sécurisante pour l’entrepreneur individuel et sa famille.

Pour tout comprendre et obtenir les détails de chacune des 20 mesures, voici 2 liens :

Le texte de loi adopté et voté le 15 mars 2022 :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045167536

Le plan indépendants à télécharger et à conserver précieusement :

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/covid19-soutien-entreprises/20210916_DP_Plan_independants.pdf?v=1645030183

https://drive.google.com/file/d/12knR5rUcrNyPL8AuMsradTWzGBX6hd-8/view?usp=sharing

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Comment garder le cap pour construire un business durable ?

Comment garder le cap pour construire un business durable ?

La fin de l’année approche. Nous sommes déjà concentrées sur nos objectifs de l’année...

24 septembre 2022
Comment mettre à jour son profil dans l'annuaire

Comment mettre à jour son profil dans l'annuaire

Rendez-vous sur le site : https://www.trajectoires17.com/Allez tout en bas du site afin de...

2 juin 2022
Les commissions de Trajectoires d'Entreprise au Féminin

Les commissions de Trajectoires d'Entreprise au Féminin

Les commissions de Trajectoires sont des groupes de travail qui se réunissent mensuellement pour...

12 mai 2022
BIG EVENT de Trajectoires d’entreprise au féminin le 22 mars 2022 !

BIG EVENT de Trajectoires d’entreprise au féminin le 22 mars 2022 !

Chef d’entreprise heureux, un vrai challenge !Une soirée entièrement dédiée au bonheur des...

4 février 2022
Retour sur l’Assemblée générale de Trajectoires Entreprise au Féminin

Retour sur l’Assemblée générale de Trajectoires Entreprise au Féminin

Découvrez les projets 2022 !Un grand merci à toutes les cheffes d’entreprise présentes à notre...

27 janvier 2022
Octobre 2019 - Assises de l'Entrepreneuriat au Féminin

Octobre 2019 - Assises de l'Entrepreneuriat au Féminin

Trajectoires d’Entreprise au Féminin a organisé en octobre 2019 les premières Assises de...

29 décembre 2020